Le chaos de la traduction et la traduction du chaos

By: Boulanger, Pier-PascaleMaterial type: Continuing resourceContinuing resourceLanguage: French Series: ; vol. 51, n. 1Publication details: Montréal Université de Montréal mars 2006Description: p. 119-130ISBN: 2-7606-1929-XISSN: 0026-0452Subject(s): TEORÍA DE LA TRADUCCIÓN | TEORÍA DEL CAOS | TRADUCTOLOGIA | ESTUDIOS DE TRADUCCIÓN | INVESTIGACIÓN EN TRADUCCIÓN | MARCAS DEL LENGUAJEOnline resources: Click here to access online In: Meta : Journal des Traducteurs = Meta: Translators' JournalSummary: Les affinités sont étonnantes entre les constatations épistémologiques que la théorie du chaos a amené les sciences dites exactes à faire et une pensée de la traduction libérée d’une conception fixiste du sens. Penser la traduction en passant par la théorie du chaos, c’est surtout annuler les dichotomies inopérantes échues des conceptualisations traditionnelles, visée participant des discours de la « troisième voie ». Non-linéarité, sensibilité critique aux conditions initiales et géométrie fractale sont autant de thèmes qui potentialisent la théorisation de la traduction dans une épistémologie tablant sur la mouvance et la subjectivité des paramètres d’interprétation, sur l’instabilité persistante entre l’ordre et le désordre, sur la valeur heuristique donc positive du désordre et sur l’incomplétude.
Tags from this library: Log in to add tags.
    Average rating: 0.0 (0 votes)
Item type Current library Collection Call number Status Date due Barcode
Artículos/Analíticas Artículos/Analíticas Biblioteca Bartolomé Mitre
Colección General H 23 (Browse shelf (Opens below)) Available 10107

incl. ref.

Les affinités sont étonnantes entre les constatations épistémologiques que la théorie du chaos a amené les sciences dites exactes à faire et une pensée de la traduction libérée d’une conception fixiste du sens. Penser la traduction en passant par la théorie du chaos, c’est surtout annuler les dichotomies inopérantes échues des conceptualisations traditionnelles, visée participant des discours de la « troisième voie ». Non-linéarité, sensibilité critique aux conditions initiales et géométrie fractale sont autant de thèmes qui potentialisent la théorisation de la traduction dans une épistémologie tablant sur la mouvance et la subjectivité des paramètres d’interprétation, sur l’instabilité persistante entre l’ordre et le désordre, sur la valeur heuristique donc positive du désordre et sur l’incomplétude.

There are no comments on this title.

to post a comment.

Click on an image to view it in the image viewer