Catálogo Bibliográfico
Imagen de cubierta local
Imagen de cubierta local

La Russie soviétique comme tiers dans la réception de Victor Hugo en Chine [Recurso electrónico]

Por: Colaborador(es): Tipo de material: Recurso continuoRecurso continuoIdioma: Francés Series Meta Volume 66, numéro 2, août 2021 ; v. 66, n. 2Detalles de publicación: : Université de Montréal Montréal , 2021Descripción: p. 301-317ISSN:
  • 0026-0452
Otro título:
  • Meta Translators' Journal
Tema(s): Recursos en línea: En: Meta, volume 66, numéro 2 : août 2021 Université de MontréalResumen: La traduction indirecte est un phénomène souvent négligé et sous-estimé dans les études sur la réception en Chine de Victor Hugo, comme celle d’autres écrivains français, longtemps considérée comme de simples échanges bilatéraux entre la Chine et l’Hexagone. À la lumière de la théorie du transfert culturel et notamment de la notion de tiers établies par Michel Espagne, tout en recourant aux outils méthodologiques des recherches sur la traduction indirecte, cet article a pour objectif de révéler le rôle intermédiaire de la Russie soviétique dans la réception de Victor Hugo en Chine et d’éclairer par cet exemple l’importance et le mécanisme de la traduction indirecte. À travers l’analyse des traductions indirectes de Gavroche par le biais de l’URSS, ainsi que grâce à l’examen de l’image romantique de Hugo en Chine imprégnée des théories marxistes soviétisées, il est enfin démontré que la Russie soviétique exerce une influence profonde sur l’institution chinoise de la littérature et qu’elle joue ainsi le rôle décisif de tiers dans la réception chinoise de l’écrivain français, non seulement sur le plan de la circulation et de la traduction, mais également sur celui de l’interprétation. C’est dans cette perspective que l’article propose d’étudier les rencontres linguistiques et culturelles dans la réception littéraire.
Etiquetas de esta biblioteca: No hay etiquetas de esta biblioteca para este título. Ingresar para agregar etiquetas.
Valoración
    Valoración media: 0.0 (0 votos)
Existencias
Tipo de ítem Biblioteca actual Colección Signatura Estado Fecha de vencimiento Código de barras
Artículos/Analíticas Artículos/Analíticas Biblioteca Bartolomé Mitre Colección Digital H 23 (Navegar estantería(Abre debajo)) Disponible META-66-2_301-317

La traduction indirecte est un phénomène souvent négligé et sous-estimé dans les études sur la réception en Chine de Victor Hugo, comme celle d’autres écrivains français, longtemps considérée comme de simples échanges bilatéraux entre la Chine et l’Hexagone. À la lumière de la théorie du transfert culturel et notamment de la notion de tiers établies par Michel Espagne, tout en recourant aux outils méthodologiques des recherches sur la traduction indirecte, cet article a pour objectif de révéler le rôle intermédiaire de la Russie soviétique dans la réception de Victor Hugo en Chine et d’éclairer par cet exemple l’importance et le mécanisme de la traduction indirecte. À travers l’analyse des traductions indirectes de Gavroche par le biais de l’URSS, ainsi que grâce à l’examen de l’image romantique de Hugo en Chine imprégnée des théories marxistes soviétisées, il est enfin démontré que la Russie soviétique exerce une influence profonde sur l’institution chinoise de la littérature et qu’elle joue ainsi le rôle décisif de tiers dans la réception chinoise de l’écrivain français, non seulement sur le plan de la circulation et de la traduction, mais également sur celui de l’interprétation. C’est dans cette perspective que l’article propose d’étudier les rencontres linguistiques et culturelles dans la réception littéraire.

No hay comentarios en este titulo.

para colocar un comentario.

Haga clic en una imagen para verla en el visor de imágenes

Imagen de cubierta local

Biblioteca del CTPCBA
Av. Corrientes 1834 - Subsuelo
Buenos Aires (C1045AAN)
E-mail: biblioteca3@traductores.org.ar
Tel: (+ 54 11) 4373-7173 int. 221

Horarios de atención:
Lunes a viernes de 9.00 a 18.00.
A partir de las 17.00, solo para matriculados y estudiantes con credencial del CTPCBA.